4 jours dans les Pyrénées avec le Caad10

Voici un bref résumé de mes 4 jours dans les Pyrénées au guidon du Caad10.

Au programme, une centaine de kilomètres par jour avec des ascensions de moyenne montagne pour travailler le rythme mais surtout bien m'habituer à enchaîner les séances en vue des longues distances qui arrivent.
 

Autant le dire tout de suite, le temps ne m'a pas permis de respecter ce planning même si je me suis obligé à rouler tous les jours parfois même sous la neige ... Le voyage en train-couchettes n'a pas non plus aidé à arriver en pleine forme... D'habitude, je fais plutôt ce déplacement en Avril mais calendrier oblige, ce n'était pas possible cette année. J'ai quand même pu profiter des 2 premiers jours pour respecter mon planning et faire 2 sorties avec des ascensions entre murs de neige ! 

  

Je suis parti avec le Caad10 avec lequel je n'avais jamais roulé en montagne. Pour l'occasion, mon développement était 36/50 - 11/26. Le vélo a fonctionné à la perfection ! 

J'ai adoré la rigidité de l'avant. C'est exactement dans ce genre de situation, où l'on tire beaucoup sur le guidon, où l'on est debout en danseuse, que l'on peut mesurer cet avantage. C'est très sensible par rapport au Caad9 (Merci la douille conique et le tube oversize !). Aucun souci non plus avec le pédalier et mes "petits" rapports.  Là encore, le boitier et le pédalier ne bronchent pas, on sent que le transfert de puissance est "optimale". Le seul point négatif concerne les roues qui ont montré leurs limites dans les ascensions les plus pentues (obligé de desserrer les freins !)

 

En ce qui concerne les parcours, là encore je n'ai pas pu tout faire car certains cols étaient fermés mais j'en ai profité pour m'aventurer sur des parcours que je ne connaissais pas. J'ai pu découvrir de beaux panoramas et surtout un col,  le Col de la Crouzette ! Le dénivelé moyen n'est pas impressionnant, 7,8% sur 9 km mais la pente dans les 3 derniers km est terrible, quasi 15% de moyenne avec des passages à 21%. Sur de telles pentes, le 36/26 m'a permis d'atteindre une vitesse phénoménale de 5 km/h ! Il faudra que j'y retourne. 


Voici les parcours visibles sur STRAVA. Au total donc, quasiment 300km et 6000m de dénivelé mais le temps des deux derniers jours étaient tellement mauvais que le coeur avait du mal à monter !


JOUR 1



JOUR 2




JOUR 3


JOUR 4




0 commentaires:

Pinterest Blogger Template