L'Acheteur cycliste # 86: Test du SuperSix Evo

Voici la suite de l'article (voir ici) que j'avais consacré au test du SuperSix Evo par le magazine l'Acheteur Cycliste. L'essai s'est déroulé lors des "Bike Demo Days" de l'Eurobike 2011. Cannondale avait mis à la disposition des testeurs, un SuperSix evo Sram Red équipé de roues Mavix Rsys-SL.



Que dire sinon que les premiers mots du testeur en disent long sur les sensations procurés par ce vélo.

"Alleluïa ! il fallait bien que cela arrive un jour : tomber sur le vélo parfait ! C’est ce qui vient de se passer "
" 20 sur 20 partout "
" Le SuperSix Evo n'a aucun concurrent en termes de comportement pur "
Et oui, le tout récent Directeur de développement chez Cannondale a encore frappé. Avec l'Evo, Peter Denk a donné au SuperSix ce qu'il lui manquait pour entrer dans la catégorie des vélos d'exceptions. Beaucoup qualifiaient l'ancien SuperSix de "bout de bois" pour coursiers mais l'Evo a changé la donne en ajoutant à ce cadre si nerveux une dose de confort et de polyvalence qui rend ce mythe accessible à tous.
Alors oui, comme le dit le testeur de l'AC, et c'est d'ailleurs pour ça que les tests de ce magazine sont intéressants, le cadre a perdu son côté exclusif qui en faisait un vélo exigeant et qu'il fallait savoir exploiter mais pourquoi se priver de prendre son pied avec un vélo qui a du rendement et qui en plus apporte une touche de confort ! Cette polyvalence, on la retrouve aussi dans ses commentaires sur la facilité avec laquelle on emmène le vélo qui avoisine les 6kg "sans forcer" - extrait :

"Sur le plat, c’est bien simple, il n’existe pas ! Comme si vous rouliez dans le vide. Il n’est pas dur, il n’est pas mou, il est facile, on a l’impression qu’il fait trois kilos et pourtant, il a l’inertie d’un vélo de huit kilos ! On ne sent ni les raidillons, ni les gros braquets. Tout cela s’enfile avec une aisance remarquable, presque irréelle." 

En guise de conclusion, le testeur nous livre tout de même ce qu'il considère comme étant un défaut, il trouve que l'étagement des tailles n'est pas adapté à la géométrie. Difficile selon lui, de s'y retrouver avec une différence de 15mm entre chaque taille. On devrait quand même y arriver avec le nombre important de tailles proposées par Cannondale, 8 au total ! Du 48 au 62...



"Quoi qu’il arrive, le SuperSix Evo ravira, je pense, tous les cyclistes du monde."

Le mot de la fin est un peu surprenant vu l'article mais être testeur, c'est aussi avoir un avis personnel sur le matos que l'on essaie. C'est d'ailleurs pour ça j'apprécie ce magazine.


Merci à Olivier pour son aide ;-)

Sources: L'acheteur cycliste

0 commentaires:

Pinterest Blogger Template