Twentynineinches.com: test du Scalpel 29er HiMod 1

Après un bref rappel du pitch constructeur, le rédacteur-testeur du site Twentynineinches nous livre ses impressions à l'issue du test du Cannondale Scalpel carbon 29er HiMod 1. Le roulage s'est déroulé durant les Demo days de l'Eurobike en Septembre dernier.
"it immediately showed how CANNONDLE´s effort for stiffness had been successful to the fullest. Of all the bikes ridden that day – this frame has been the most rigid one of them all."
Sa première réaction est de confirmer la très bonne rigidité du cadre ainsi que la vicacité de la direction qu'il met sur le compte de la légèreté de la partie avant (en comparaison à son Niner Jet 9).
"It would react willingly to steering input (both by weight shifting or actual levering the handle bar) but also transmits loads of confidence and would allow to hold your line in even the most demanding situations."
Vinrent ensuite les commentaires sur la lefty qui apparemment s'est montrée plus sensible que sa Sid 29er malgré le même débattement (100mm)
"The Lefty (as it was set up by the mechanic for me) was easily the most sensitive front fork I have ridden of late"
Moins concaincu par l'amortissement arrière, le testeur n'a pas pu trouver un réglage lui procurant de bonnes sensations dans des conditions mixtes. Pour lui le vélo pompait trop en montée et il a senti le besoin de remettre un peu de pression dans l'amortisseur (et la fourche) mais ensuite il a regretté que le vélo ait perdu sa capacité d'absorption des mini-chocs. 
"On the other end, I found the rear to sink in rather deeply when the going got steep uphill (...) Mid way in the ride I decided to add some air – both to the fork and the shock – which turned the bike into a more snappy ride but also sacrificed small bump sensitivity and ultimately usable travel"
Bref, sa conclusion est que le Scalpel 29er est un vélo orienté XC avec des capacités de Trail/marathon mais il suspend son verdict en rappelant que son jugement pourrait être faussé par le fait qu'il n'ait pas trouvé le bon SAG.


BlogCannondale: Je n'ai pas pu tester le 29er mais sur le 26" cet effet de pompage n'existe pas. Or, la cinématique des 2 vélos est très différente dans la mesure où le Scalpel 29er comporte un pivot et une biellette tandis que le 26" n'a pas de pivot, juste une biellette.



Sources: Twentynineinches

2 commentaires:

  1. J’ai pu tester ce Scalpel aux grandes roues durant le Roc-d’Azur 2011 et possède un Scalpel 1 - 2011 (en 26’’).
    Pour ce qui est des éléments comparables entre les deux vélos, la Lefty est toujours aussi linéaire, rigide et précise. Le petit « plus » venant du 29er avec, du fait des grandes roues et leur relative souplesse, une sensibilité accrue sur les petits chocs (pour info, je fais 70kg et gonfle la Lefty à 115psi - rebond moyen à rapide selon les conditions de terrain). L’avant du vélo est toujours aussi réactif et le pilotage peut être aussi vif sur l’un comme sur l’autre des deux vélos.
    Dans les deux cas aussi les vélos sont très rigides. Les deux Scalpels sont donc très dynamiques et je suis toujours scotché par cette capacité qu’a Cannondale à faire des vélos aussi aboutis sur ce point.
    Ce qui change ! A l’arrière, le réglage de l’amorto est effectivement différent. Comme tu le précises dans l’article l’un étant sans pivot, l’autre avec un pivot au niveau du boitier de pédalier. Si pour mon 26’’ je ne gonfle que très peu (env. 35 à 40 psi - rebond rapide) mais utilise principalement le pro-pedal du fox RP-23 en position 3 (ferme) pour le roulant comme pour la montée (ouvert uniquement en descente), il a fallu mettre beaucoup plus de pression sur l’amorto du 29er (145 à 150 psi même avec le pro-pedal à fond) pour arriver à un résultat similaire. Dans les deux cas, le compromis entre « confort/pompage » ne me permet pas de faire de différence de comportement entre les deux vélos sur ce point, seule la pression initiale change.
    En gros pour moi, les deux vélos « pompent » de la même manière, mais ce qui change en revanche, c’est que sur le 29er nous ne pouvons pas utiliser l’oscillation des bases du cadre comme effet « ressort » et propulser le vélo vers l’avant comme c’était le cas sur le 26’’.
    Je rejoins enfin l’analyse de Twentynineinches sur la destination de l’un par rapport à l’autre. Si je préfère mon 26 pour les virées rapides (35 à 50km) avec de nombreuses relances et où le 29 nécessite de mettre les watts pour mobiliser le vélo. Les longues distances (60km et +) sont plus dans les cordes du 29er qui préserve mieux le pilote par un confort plus important en montée comme en descente…
    En conclusion, pas de bon ni de mauvais vélo… juste un usage qui n’est pas le même. Mais ça n'est que mon avis ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire Matthieu.

    RépondreSupprimer

Pinterest Blogger Template